Quel est votre problème ?

JANVIER 2017 – RELAXE POUR CONDUITE SOUS L’EMPIRE D’UN ÉTAT ALCOOLIQUE


Ce chef de chantier était convoqué en janvier 2017 devant le Tribunal Correctionnel pour une conduite sous l’empire d’un état alcoolique au taux délictuel (0,40 mg/l d’air expiré ; 0,80 g/l de sang), en l’espèce 0,59 mg/l d’air expiré, ce qui est un taux important. Le client interrogé par les forces de police affirmait avoir bu 9 bières et sa fiche de comportement (fiche A) indiquait qu’il avait les yeux vitreux, la bouche pâteuse et qu’il ne tenait pas debout. Les faits pouvaient alors être requalifiés en état d’ivresse manifeste.

Pour préparer sa défense, il confiait son dossier au cabinet IOSCA (avocats permis de conduire).

Le code de la route punit sévèrement la conduite sous l’emprise d’un état alcoolique. En effet, les peines prévues pour ce délit sont les suivantes :

À l’étude de tous les éléments du dossier pénal de son client, les avocats du cabinet IOSCA (avocats droit routier) décelaient deux vices de procédure.

Partant, le cabinet IOSCA (avocat code de la route) prenait des conclusions de nullité sur ces vices de procédure. Les magistrats entendaient ces arguments et décidaient de relaxer le client. Ce dernier alors évité de perdre son permis, de subir une peine de prison, le retrait de 6 points sur son permis de conduire et le paiement d’une amende. Il pouvait alors recommencer à développer son activité.

35 DEC

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande, par le responsable de traitement du cabinet de Maître IOSCA. Elles seront conservées pendant 3 ans à compter de leur collecte par le service informatique du cabinet de Mr Iosca ou du dernier contact émanant de votre part.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et du Règlement Général sur la protection des données personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité (lorsqu’il s’applique) et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant au cabinet de Maître IOSCA, 40 Boulevard Malesherbes – 75008 Paris. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.