Quel est votre problème ?

26 OCTOBRE 2018 – Relaxe pour 3 contraventions (clignotant, dépassement par la droite, bande d’arrêt d’urgence) devant le Tribunal de Police


Cette ambulancière contactait le cabinet IOSCA (Avocats droit routier) suite à la réception de 3 amendes majorées (Amendes et Condamnations Pécuniaires) pour :



 Son permis de conduire venait d’être invalidé par le Fichier National des Permis de Conduire (FNPC ; Ministère de l’Intérieur place Beauvau 75008 PARIS). Elle avait reçu la lettre recommandée 48 SI ; son permis de conduire était à 0 point.


 Elle se présentait au cabinet IOSCA (Avocats code de la route) avec son Relevé d’Information Intégral (RII). Les avocats du cabinet IOSCA constataient que les 3 infractions figuraient déjà sur ce relevé.


 Les avocats du cabinet IOSCA (avocats permis de conduire) ont donc contesté ces 3 infractions auprès de l’Officier du Ministère Public en présentant tous les vices de procédure relevés sur les PV (procès-verbaux).


 La contrevenante était convoquée au Tribunal de Police. Un avocat du cabinet IOSCA la représentait pour plaider les vices de procédure : défaut de signature, erreur sur le lieu d’infraction, non respect du Code de Procédure Pénale… À l’audience, le juge a reconnu les irrégularités de la procédure et a relaxé la conductrice pour les 3 infractions.


 Après l’audience, les avocats du cabinet IOSCA ont immédiatement demandé au du Service National des Permis de Conduire (SNPC) la restitution des 9 points indument retirés sur le permis de conduire de sa cliente.


 Les 9 points étaient restitués 2 semaines plus tard par le Ministère de l’Intérieur. Cette cliente pouvait alors recommencer à conduire son ambulance.


Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande, par le responsable de traitement du cabinet de Maître IOSCA. Elles seront conservées pendant 3 ans à compter de leur collecte par le service informatique du cabinet de Mr Iosca ou du dernier contact émanant de votre part.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et du Règlement Général sur la protection des données personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité (lorsqu’il s’applique) et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant au cabinet de Maître IOSCA, 40 Boulevard Malesherbes – 75008 Paris. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.