Quel est votre problème ?

ENTRE 40km/h ET 50 km/h


Contravention de 4ème classe comme : (Excès de vitesse entre 30km/h et 39km/h, excès de vitesse entre 40km/h et 49km/h, conduite avec un taux d'alcoolémie compris entre 0.50 et 0.79g par litre de sang ou entre 0.25mg et 0.39mg par litre d'air expiré, non respect du sens interdit, non respect de l'arrêt au feu rouge ou au stop, non respect des distances de sécurité, franchissement ou chevauchement d'un ligne continue, non respect de la priorité, non respect du port du casque, non respect de l'arrêt au stop, non port de la ceinture de sécurité, non respect de la priorité aux piétons, non respect de la priorité sur une bretelle de raccordement, demi tour ou marche arrière sur autoroute, conduire sans permis valide, défaut de présentation du contrôle technique, défaut du certificat d'immatriculation, arrêt ou Stationnement dangereux, défaut de signalisation, défaut de disposition de gilet de haute visibilité et de triangle de pré-signalisation, utilisation d'un véhicule présentant des pneus lisses) Retrait de point sur permis de conduire : 4 points Montants de cette contravention :



Cet excès de vitesse est susceptible d’une suspension de 3 ans du permis de conduire


Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande, par le responsable de traitement du cabinet de Maître IOSCA. Elles seront conservées pendant 3 ans à compter de leur collecte par le service informatique du cabinet de Mr Iosca ou du dernier contact émanant de votre part.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et du Règlement Général sur la protection des données personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité (lorsqu’il s’applique) et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant au cabinet de Maître IOSCA, 40 Boulevard Malesherbes – 75008 Paris. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.