Quel est votre problème ?

Quelles sont les grandes règles du permis à points ?


Le permis à point a été crée le 1erjuillet 1992. Le permis à point s’applique à tous les permis français, y compris ceux obtenus avant cette date et sur lesquels il y a écrit la mention « permanant ». Le permis à point existe dans de nombreux autres pays que la France. L’objectif du permis à point est de forcer les conducteurs à préserver leur capital de point en respectant au maximum les règles de conduite. Le permis à point a donc pour but de diminuer drastiquement le nombre d’accidents et de morts sur les routes.


 Votre permis à points restera valide tant qu’il reste des points à votre caputal. Lorsque vous arrivez à zéro point, votre permis à points devient invalide. Il vous faudra attendre un délai de six mois à la date du dépôt de votre permis de conduire à la préfecture, puis repasser des tests psychotechniques et une visite médicale. Si ils sont tous les deux favorables, vous devrez repasser votre examen du code dans un délai de neuf mois pour que l’Administration vous redonne un nouveau permis probatoire. Cela signifie que dans tous les cas, votre nouveau permis à points ne pourra être crédité que de 6 points au maximum. Pour pouvoir récupérer des points sur votre permis à points de manière automatique il n’y a que trois solutions. Après trois ans sans retrait de points, votre capital sera rétabli à 12 points. Vous pouvez également effectuer un stage volontaire de quatre points tous les ans. Ces quatre points vous seront crédité le lendemain du dernier jour du stage sur votre permis à points. Après deux années, pour les infractions des trois premières classes, vos points vous seront rendus si vous ne commettez aucune autre infraction durant cette période. Le capital de votre permis à points sera alors de douze points.


 


Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande, par le responsable de traitement du cabinet de Maître IOSCA. Elles seront conservées pendant 3 ans à compter de leur collecte par le service informatique du cabinet de Mr Iosca ou du dernier contact émanant de votre part.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et du Règlement Général sur la protection des données personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité (lorsqu’il s’applique) et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant au cabinet de Maître IOSCA, 40 Boulevard Malesherbes – 75008 Paris. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.