Quel est votre problème ?

Les radars ne sont pas fiables : profitez en !


Normalement, les excès de vitesse relevés par les radars devraient être sûres, incontestables, certains et pourtant ce n’est pas le cas !

C’est d’autant plus inadmissible que les contraventions entrainent des conséquences importantes : suspension, annulation du permis, confiscation du véhicule.


Pour palier à cette incertitude inadmissible, la loi prévoit une marge d’erreur (arrêté du 4 juin 2009)

Pour les radars à poste fixe :

Pour les cinémomètres installés dans un véhicule en mouvement

Ce « bidouillage » emporte deux conséquences :

Comment utiliser cette marge d’erreur pour vous défendre ?

La loi prend acte de cette imperfection de prise de vitesse, défendez-vous en faisant application de la loi :

1 Cass.crim., 20 mars 1996, Bull.crim. 1996 n° 120 p. 352
2 Cass.crim., 24 janvier 1996, pourvoi 95-83574

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande, par le responsable de traitement du cabinet de Maître IOSCA. Elles seront conservées pendant 3 ans à compter de leur collecte par le service informatique du cabinet de Mr Iosca ou du dernier contact émanant de votre part.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et du Règlement Général sur la protection des données personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité (lorsqu’il s’applique) et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant au cabinet de Maître IOSCA, 40 Boulevard Malesherbes – 75008 Paris. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.