Quel est votre problème ?

6 astuces pour conserver son permis de conduire


Mon livre n'est pas un manuel de conduite imprudente. Ce n'est pas davantage un précis pour chauffard, ou un vade-mecum destiné à contourner la loi. Mon but n'est pas de remettre en cause le bien-fondé de la politique de sécurité routière, ou l'aspect répressif du code de la route. La loi est faite pour réprimer les excès en tous genres, et garantir notre liberté d'aller et venir sans danger. En cela, elle est indispensable, sur nos routes comme ailleurs.

Je suis avocat expert dans le code de la route. Mon métier est de défendre celui que la police ou les gendarmes considèrent comme coupable, mais qui reste présumé innocent jusqu'à son jugement définitif. Pour y parvenir, mon arme est la même que celle utilisée par la justice : la loi. Mon métier n'est pas de la déformer, ni de l'interpréter à mon avantage. Il est de veiller à sa stricte application, ni plus, ni moins, dans l'intérêt de celui que je défends.

C'est dans cet état d'esprit que j'ai décidé d'écrire ce livre dont voici quelques astuces :

EN AMONT : mettre sa carte grise au nom d'un Mineur (sexe opposé et famille)
Astuce confirmée sur le site du 1er ministre.
Parfaitement légale et bouclier absolu contre les radars. Cette inscription administrative de votre véhicule, à la préfecture, au nom d'un enfant (privilégiez la progéniture d'une sœur ou d'un cousin proche ne portant pas votre nom de famille) n'a que des avantages :

AU MOMENT DE LA VERBALISATION : La règle des "3 pas"

Quelles que soient les circonstances, on ne doit jamais reconnaître une infraction ou signer le procès-verbal. On ne doit jamais payer une amende forfaitaire.
Parce que le paiement vaut reconnaissance de l'infraction et empêche toute contestation ultérieure. Si vous payez une amende forfaitaire, vous reconnaissez l'infraction et il sera impossible, de contester la perte de points qui s'ensuivra. Le défaut de paiement engendrera une majoration de l'amende forfaitaire, mais c'est le prix à payer pour sauvegarder la validité de votre permis de conduire.

EN CAS D'EXCES DE VITESSE : Le lieu précis de l'infraction doit apparaître sur la contravention
Le procès-verbal rédigé par le l'agent de police judiciaire doit faire mention d'un PK (point kilométrique) renseignant le Tribunal et le Conseil du prévenu sur le lieu exact de commission de l'infraction.

L'indication du point kilométrique est une donnée substantielle au regard du respect des Droits de la Défense par application des articles 6-1, 6-2 et 6-3 de la Convention Européenne des Droits de l'Homme qui n'apparaît que très rarement sur les contraventions.

EN CAS D'ALCOOLEMIE : soufflez rapidement dans l'appareil ! la procédure sera nulle !
Selon ce certificat de tous les éthylomètres, il est indispensable d'attendre TRENTE minutes à compter de l'interpellation de l'automobiliste, avant de le faire souffler dans l'éthylomètre.
L'absorption d'un produit quelconque (boisson, cigarette, nourriture) par l'automobiliste entre son interpellation et le 1er souffle porte atteinte à la fiabilité de l'éthylomètre.

Acheter le livre "65 astuces légales pour garder ou récupérer son permis de conduire"

Huffington Post
20/03/2014

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande, par le responsable de traitement du cabinet de Maître IOSCA. Elles seront conservées pendant 3 ans à compter de leur collecte par le service informatique du cabinet de Mr Iosca ou du dernier contact émanant de votre part.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et du Règlement Général sur la protection des données personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité (lorsqu’il s’applique) et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant au cabinet de Maître IOSCA, 40 Boulevard Malesherbes – 75008 Paris. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.