Quel est votre problème ?

Les plaques d’immatriculation à vie : ce que cela va changer.


Dès le 15 Avril 2009, un nouveau système d’immatriculation sera mis en place. Le véhicule sera doté de la même immatriculation durant sa vie, qu’importe si celui-ci est vendu à plusieurs reprises. L’objectif de cette évolution est de simplifier la gestion des immatriculations, réduire les formalités pour les automobilistes et lutter efficacement contre les trafics des véhicules.

Ces plaques seront constituées de trois blocs de deux lettres, trois chiffres et deux lettres. Ce nouveau système avait suscité une vive polémique quant à l’identifiant géographique départemental qui devait disparaître. Cette question a été réglée rapidement en laissant à chaque automobiliste la liberté de choisir le département qu’il souhaite afficher sur la plaque de son véhicule. Le véhicule d’un Parisien pourra dès lors passer inaperçu à Marseille.

De plus, ce système permet d’éviter aux nouveaux propriétaires des longues heures d’attente à la Préfecture pour doter leur achat d’une nouvelle immatriculation. En effet, les garagistes et concessionnaires seront dorénavant habilités pour demander la délivrance du numéro d’immatriculation, via Internet. La carte grise sera directement envoyée au propriétaire du véhicule.

Enfin, le nouveau système ne permettant plus de changer les plaques, les risques de fraude sont considérablement diminués. Les faussaires ne pourront plus opérés sur les cartes grises vierges, qui n’auront plus à être stockées par les préfectures. En revanche, les conducteurs auront toujours la possibilité de mettre le véhicule au nom d’un enfant. En effet, le nouveau système ne vise aucunement à attitrer un véhicule à un conducteur.

L’immatriculation à vie ne change rien concernant la répression routière et au contraire permet de mieux se défendre contre celle ci !

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande, par le responsable de traitement du cabinet de Maître IOSCA. Elles seront conservées pendant 3 ans à compter de leur collecte par le service informatique du cabinet de Mr Iosca ou du dernier contact émanant de votre part.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et du Règlement Général sur la protection des données personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité (lorsqu’il s’applique) et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant au cabinet de Maître IOSCA, 40 Boulevard Malesherbes – 75008 Paris. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.