Quel est votre problème ?

 A 75 ans, flashée à 162 km/h au volant de sa Porsche, sans permis !


Quand un journaliste tente de faire le « buzz » sans connaître le code de la route … ça donne ça ! 


Mes annotations en gras, le texte de l’article en noir !


 « Une septuagénaire » […]


  (Et alors ? Le Code de la Route ne prévoit aucun contrôle médical pour les personnes âgées)


 « a été contrôlée par les gendarmes de la Drôme au volant d'une vieille Porsche® 944 » [...]


 (Le modèle Porsche® 944 est commercialisée depuis la fin de l’année 1981 ; elle est motorisée par un quatre cylindres de 2,5 L de 163 chevaux)


 « Les forces de l'ordre ont en plus découvert quelque 80 infractions passées à son actif » [...]


 (Notre septuagénaire est simplement détentrice de la carte grise de la Porsche ®... Rien ne démontre qu’elle a personnellement commis toutes les infractions)


 « Toutes les opérations de contrôle routier ne se valent pas. Les gendarmes de la Drôme se souviendront longtemps de celle menée mercredi, quand ils ont demandé à une Porsche de s'arrêter sur le bas-côté, après l'avoir flashée à 162 km/h sur l'A7, au niveau de Pont-de-l'Isère » [...]


 (162 km/h : le journaliste met en avant la vitesse flashée et non pas la vitesse retenue après pondération.


En réalité la vitesse enregistrée sur le véhicule de Madame la Baronne n’est que de 153 km/h, soit un excès de vitesse de 23 km/h au-dessus de la vitesse autorisée [130 km/h sur l’autoroute A7]. Pas de quoi fouetter un chat !) : 2 points !


 « Au volant, ils ont découvert une retraitée de 75 ans » [...]


 (Statistiquement, les conducteurs de plus de 60 ans causent moins d’accidents, subissent moins d’annulations du permis et commettent beaucoup moins d’infractions.)


 « dont le permis avait été retiré il y a dix ans, rapporte France Bleu » [...]


 (Le journaliste de France Bleu ne semble pas non plus très renseigné... Il ne précise pas si le permis a été annulé pour défaut de points ? Simplement suspendu ? Il ne précise pas davantage si le permis de conduire a été annulé  par une décision judiciaire [48 SI] ou un arrêté préfectoral [3F] ?)


 « Trois voitures et 80 infractions.


On ne dit rien non plus sur l’éventuelle succession qui a fait d’elle la propriétaire de la voiture de son mari » [...]


 (Faisons la calcul ensemble : Madame la Baronne a 75 ans, elle a eu 2 enfants qui ont actuellement 50 ans, ces 2 enfants qui ont eu eux mêmes
2 enfants... Tout le monde a le permis de conduire


Au total, 7 personnes descendants qui conduisent les véhicules de « mémé » lorsqu’ils lui rendent visites en Ardèche … Les filous se font flashés mais se gardent bien de se dénoncer à « grand-maman »... Pas de quoi laisser planer le doute sur les excès de vitesse compulsifs de « mamie Fangio » !)


 « La septuagénaire a affirmé aux gendarmes s'être inscrite dans une auto-école en 2008 pour essayer de récupérer son permis mais sans aller au bout de la démarche » [...]


 (Lorsque votre permis de conduire est annulé par une 48SI, 2 possibilités : repasser le permis de conduire dans une auto-école ou solliciter un avocat pour le récupérer... Affirmer que l’on peut récupérer son permis de conduire dans une auto-école c’est d’une bêtise sans nom ! Madame la Baronne aurait dû passer par un cabinet d’avocats dédié au contentieux permis de conduire [le cabinet IOSCA par exemple] pour récupérer son ancien  permis de conduire à 12 points... Plus simple que de repasser un nouveau permis de conduire probatoire pendant 3 ans dans une auto-école ! Repasser le code à 75 ans... Bon courage)


 « Dubitatifs, les officiers décident de creuser et découvrent qu'en plus de la Porsche 944, vendue dans les années 1980 » [...]


 (Je n’y comprends plus rien... Vendue ou achetée dans les années 80 ? Allez, on va dire que c’est une coquille... Mais entre les approximations, les fautes grossières et la méconnaissance générale du droit, ça fait beaucoup Monsieur le Journaliste !)


 « La contrevenante possède deux autres véhicules, une Smart et une BMW » [...]


 (Oui et alors ? Ce sont les voitures de son défunt époux... Peut-être aurait-il du se faire enterrer avec sa BM comme Pharaon avec son char de parade ?)


 « Mais ce n'est pas tout : au total, le dossier leur révèle que les trois voitures font l'objet de plus de 80 infractions ! Il s'agit principalement d'excès de vitesse et feux rouges grillés » [...]


 (On y vient ! Que des flashs automatiques pour excès de vitesse et feux rouges… Les photos sont prises de dos et on ne voit que la plaque d’immatriculation... Impossible donc de déterminer l’identité du conducteur. On en revient aux enfants et aux petits-enfants qui ont eu peur de se dénoncer à « grand-maman »)


 « Les gendarmes ont ouvert une enquête » [...]


 (Evidemment ……. Et avec quel argent ?)


 « Et entendent remonter le fil de toutes ces infractions pour déterminer si la septuagénaire était au volant à chaque fois » [...]


 (Les photos étant toutes prises de dos... Bon courage Messieurs les Gendarmes)


 « Par ailleurs, si elle est en possession des trois voitures, celles-ci ne sont pas enregistrées à son nom » [...]


 (Allez ma main à couper que les voitures sont au nom du bon Hubert, son défunt époux...)


Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande, par le responsable de traitement du cabinet de Maître IOSCA. Elles seront conservées pendant 3 ans à compter de leur collecte par le service informatique du cabinet de Mr Iosca ou du dernier contact émanant de votre part.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, et du Règlement Général sur la protection des données personnelles du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité (lorsqu’il s’applique) et d’opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ces droits en vous adressant au cabinet de Maître IOSCA, 40 Boulevard Malesherbes – 75008 Paris. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL.